forum de rp médiévale fantastique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sly, le chasseur de prime embrumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sly

avatar

Messages : 27
Écus : 916
Date d'inscription : 17/07/2015

Feuille de personnage
Race: Animal
Métier n°1: Chasseur
Niveau:

MessageSujet: Sly, le chasseur de prime embrumé   Mer 19 Aoû - 20:53




        « Sly                            






        Nanuuq


        __________________________


        → Age : Une dizaine d'années humaines tout au plus.

        → Race : Animal. Raton laveur.

        → Famille : Membre le plus grand et le plus robuste de sa portée, Sly s'en est très vite libéré, si bien qu'il ne saurait plus maintenant dire si il lui reste de véritable famille, au sens génétique comme au sens affectif. Le seul proche lui restant est Nanuuq, le Shirshu qui l'accompagne.

        → Métier I : « Chasseur. Après tout, je traque des proies d’une certaine manière... »

        → Métiers II : Illusionniste.

        → Signe distinctif : « Un raton laveur habillé, doué de la parole et qui se déplace sur deux pattes, c’est pas assez distinctif ? »

        → Taille : 1m02 dressé sur les pattes arrières.

        → Poids : 14 kg.


                             
        Physique




        « Je suis un raton laveur, ça devrait vous suffire ! »
          Sly est un raton laveur issu de la race la plus répandue. Le corps trapu, la tête large et le museau effilé, il a de larges oreilles arrondies, et le si reconnaissable bandeau de fourrure noire autour de ses petits yeux marrons. Une large bande blanche vient surligner ce masque naturel, marquant encore plus la démarcation entre le reste de son visage et la zone de ses yeux, qui semble enfoncée dans son crâne et assombrie, rendant son regard déjà dur encore plus noir. La vue l’ouïe et l’odorat particulièrement développés, il est pourvu de mains très semblables aux mains humaines, pourvues de griffes non rétractiles. Sa fourrure rêche et épaisse alterne des bandes gris-jaunâtre, brunes et noires. Ses muscles sont assez développés pour un animal de sa taille, chose incongrue qui ne manque pas d'attirer l'œil de quiconque l'étudie un peu.
          Il ne se sépare jamais de son Shirshu, animal renommé Nanuuq, en souvenir de l'ancien surnom de Sly, qui lui sert de monture, porte ses sacoches et fait un allié précieux pour son travail de chasseur.

          Il porte un pantalon de toile noire léger et d'une souplesse incomparable, aménagé pour laisser passer sa queue, et une sorte de veste sans manche dans un cuir souple, renforcé de bandes de cuir plus clair sur le devant et dans le dos, qu'il laisse toujours ouverte sur son torse, n'ayant que faire de son aspect ou de sa "nudité", se sachant hors des clauses de décence typiquement humaines, elfiques ou hybrides, peu importe. Pas de chaussures, pas de gants, rien de plus ne pouvant entraver sa progression, si ce n'est le petit arc de bois rouge, recourbé, qu'il porte en bandoulière, accompagné d'un carquois toujours plein de solides flèches aux pointes acérées. Ils pendent parfois aux flans du Shirshu qui lui sert de monture plutôt qu'à son dos. Ce petit arc est d'une puissance remarquable, et il n'est pas aisé au premier venu de le bander avec autant d'aisance que Sly. Polyvalent et ambidextre, il est capable de le manier sans problèmes de visée, s'adaptant au terrain autour de lui, modifiant simplement son œil de visée et son bras d'arc. Il ne porte plus de protections depuis longtemps, laissant les flèches reposer à même sa main, recouverte de corne sur l'index et insensibilisée à la griffure des plumes lors de leur départ. Peut-être cet arc explique-t-il le développement des muscles du petit animal ?  En tout cas ses exploits d'archer ne manquent jamais de surprendre.



                 
        Mental




          Grand amateur de tabac, de fumoirs en tout genre et d'alcools forts, un peu trop porté sur la bouteille, Sly est de ceux qui boivent sans retenue pour oublier. Oublier quoi ? Il ne veut jamais le dire, mais ça a l'air de lui peser sur la conscience. Riant et parlant beaucoup trop fort avec son compagnon de beuverie du moment, il accoste les jolies femmes et adore exagérer son côté gros dur pour les impressionner, récoltant baisers et papouilles. Mais un verre de plus et il ne sera pas rare de le voir en plein milieu d'une baston de taverne, souvent déclenchée par ses soins, quand il décide d'insulter un homme ou une femme qui l'a mal regardé ou qui a fait une remarque sur lui. Objectivement, même si il serait le plus fort, sa taille devient un handicap et il est parfois sortit de la taverne par la peau du cou, recevant invectives et défense de se présenter à nouveau dans l'établissement. Mais au moins il se satisfait de ne pas avoir à payer sa consommation et sait que quelques pas plus loin se trouve un autre débit de boisson, et qu'au pire, il n'a qu'à donner l'illusion au patron qu'il n'est pas la même personne.

          Une fois son taux d'alcoolémie redescendu, il n'en reste pas moins retord, rancunier, mal luné, susceptible, cynique et sarcastique. Cependant sa volonté est inflexible et l'honneur est sa ligne de conduite. Si il vous fait une promesse, il s'y tiendra, que ça doive lui coûter la vie, ou coûter celle de ses proches... Et ce malgré son caractère de cochon.

          Il est mentionné plus haut qu'il est illusionniste, mais il ne se sert presque plus de ses pouvoirs maintenant, à part pour arnaquer quelques marchants, d'éventuels gardes le recherchant ou dans le cadre de son activité de chasse, qui s'apparente plus à un travail de mercenaire, car le gibier préféré de Sly est le gibier humain, dot la tête est mise à prix... Il montre cependant une très grande maîtrise de cet art, signifiant une bonne formation et des années de pratique intensives.



        Histoire



        https://www.youtube.com/watch?v=6eAAGgDYPA0&feature=youtu.be&t=5m00s

        Les gens s'écartent sur notre passage, le gong tenu par Gab, le chef de file, résonne dans ma cage thoracique. Je génère une illusion brumeuse autour de notre groupe, les incantations de Krayn s'élèvent dans le silence de la scène, le tambour se tait, il ferme la marche. Des gens tendent les mains dans la brume, essayant de la toucher, ils sont bouche bée, je les vois essayer de nous atteindre. Je me dresse sur mes pattes arrières, générant un cri rauque semblable au grognement d'un ours. Je sens le bois et le métal articulé sous mes pieds, la fausse fourrure se mouvoir autour de moi. Les échasses sont lourdes mais je les manie avec facilité, le crâne d'ours sur mon visage se fait pesant. Le tambour s'élève, brisant le silence et soutenant mon hurlement et mon allure offensive. Je grogne à nouveau, sonnant l'attaque, et me lance sur le reste du groupe, feignant des morsures sur la foule qui crie et se replie, toujours incapable de nous lâcher des yeux.

          Ils fuient dans un premier temps, sous les coups du tambour, dont l'illusion prend le relais sur la mienne et fais bientôt résonner le fracas du tonnerre. Je disparais dans une allée dérobée. Nous avons étudié les lieux avec précision et millimétré la représentation. Le tambour me donne le rythme et le timing. Je me hâte dans cette petite rue, me dissimulant dans l'ombre. Les autres courent dans l'artère principale, j'entends les cris des gens et l'euphorie me gagne. Je frissonne. Courir n'est pas aisé avec ces grandes perches aux pieds mais c'est un exercice auquel nous sommes maintenant plus qu'habitués.

          La ruelle débouche enfin, et j'en sors en hurlant à nouveau, me rendant plus menaçant grâce à une subtile illusion de zone. Les autres se reculent et un combat s'engage avec les têtes de file. Ils sont trois, je suis seul. Gab s'est reculé avec l'homme au tambour et entonne de nouvelles incantations. Il est perché à deux mètres de hauteur, le tambour est au sol lui, dans leur costumes de chasseurs éthérés, leurs jambes sont longues, faites de lames ou de grandes perches de bois et de métal, leurs bras ne sont que métal décharné, désossé, halluciné, ils sont en tenue de chasse, entourés de drapés rouges qui s'élèvent derrière eux, déshumanisant leur silhouette, et sertis de lames en tout genre, au plastron doré, représentant le visage d'un esprit sylvestre rencontré dans le passé.
          Je suis Nanuuq, l'esprit du grand nord, cet ours polaire décharné, halluciné, né d'un dessin fait par Krayn, je suis là pour juger les chasseurs, je suis leur cauchemar, celui qui leur offrira la vie ou la mort. Je me dresse encore et hurle à nouveau, et le temps s'arrête. Plus personne ne bouge, plus un passant ne crie ou ne se déplace, plus aucun son se s'élève, aucune incantation, aucun tambour, aucun gong... Je fais finalement un pas, balançant mes pattes décharnées vers eux, sous les coups à nouveau furieux du tambour. Ils esquivent et se replient, entamant une dance d'attaque autour de moi. Les deux plus agiles sont perchés sur de courtes échasses et font des acrobaties autour de nous. Ils sont hybrides, moitié homme moitié ours, leurs bras aussi ne sont que lames, tandis que leurs jambes sont arquées par les échasses souples. Ils tentent de me blesser, mais j'esquive chaque coup et le rend en mouvement de patte. Le dernier est devant moi, humain géant, décharné, au masque en crâne de cerf, il possède cette fois des mains et dégaine soudain ses sabres pour me menacer. Un arc et des flèches pendent à son dos, il les met vite en joue quand j'envoie balader ses lames d'un coup de patte bien calculé.
        Je grogne encore, me montrant de toute ma hauteur, récitant mon incantation d'une voix d'outre-tombe, accompagné par Gab qui relaie et intensifie ma voix. La brume se fait plus épaisse, elle cache nos jambes, laissant juste dépasser nos bustes et nos têtes.

          Soudain, alors que la foule retient son souffle, les chasseurs semblent enfin se raviser et recule de quelques pas. Ils s'inclinent, tandis que les deux hybrides déposent les armes et entament une nouvelle série d'acrobaties, plus lentes et mesurées, plus modestes, le chef des chasseurs tend respectueusement ses armes devant moi.
        Le rythme du tambour ne diminue pas tandis que je m'approche de lui, générant une nouvelle brume, glaciale cette fois, autour de nous. Il se cambre, mimant une révérence avec ses jambes croisées. Je m'avance lentement, menaçant, et renifle les armes avant de dévisager le chasseur. Derrière moi les danseurs s'arrêtent, inquiets du sort de leur chef, et s'inclinent au plus bas, quand finalement le gong retentit, faisant taire le tambour. Un coup, je m'incline devant les chasseurs, lentement, arrondissant mon dos. Deux coups... Je recule doucement, les chasseurs et la foule s'écartent sur mon passage, les spectateurs sont toujours bouches bée. Trois coups... Je disparais à nouveau dans la ruelle d'où j'ai attaqué le groupe, la brume s'évacue, les incantations cessent, les illusions retombent, et les chasseurs repartent sur leur route...




        "Graaah !" Le Shirshu se recula de son maître avec un léger sursaut.
        "Dégage donc de la salle bestiole ! Hurlait-il avec mécontentement, Je t'avais dit de ne pas me laisser dormir !"  
          Pleine d'une patience qui était loin de caractériser son maître, la créature s'éloigna au pas, s'intéressant aux petits animaux qui vivaient dans le bois alentours.

          Sly sortit une longue pipe en bois de sa sacoche et versa son mélange de tabac favoris dans le nid avant d'y mettre le feu avec une brindille qui dépassait du feu de camp. La fumée entra dans ses poumons avec violence, et il la garda en lui jusqu'à ce qu'elle lui pique les bronches avant de l'expulser et de consommer la totalité de son tabac le nez perdu dans le ciel étoilé. La nuit était claire et calme, il allait reprendre sa traque bientôt. Cette ordure de mage noir ne pourrai pas courir bien longtemps devant lui. Et surtout il ne courra pas plus vite que ses flèches...

        "Pas la peine de te souvenir d'eux Sly, ils sont morts tu te rappelles ? Morts comme les voleurs qu'ils étaient et enterrés en souvenir des hommes qu'ils voulaient être. T'y es ? Tu te souviens ça y est ? Tes mains fourmillent de sentir la terre que tu as charrié pour leurs tombes ?"

                 


        Autre




        ♠ Comment avez-vous connu le forum ? : « Eh, oh, on balance pas un indic’ tant que les écus sont pas sur la table, ça se fait pas… »
        ♠ Code : :  Validé amin Tystnad






Dernière édition par Sly le Mer 19 Aoû - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sly

avatar

Messages : 27
Écus : 916
Date d'inscription : 17/07/2015

Feuille de personnage
Race: Animal
Métier n°1: Chasseur
Niveau:

MessageSujet: Re: Sly, le chasseur de prime embrumé   Mer 19 Aoû - 21:15


_________________

Nanuuq, grand ours du Nord au pelage d'éther,
Toi qui supervise tous les chasseurs de ces Terres,
Nous nous inclinons avec respect devant toi.
Protèges nous, comme nous protégeons toutes lois,
Juges nous avec sagesse et bienveillance,
Bénis notre chasse et porte nous abondance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tystnad
Admin
avatar

Messages : 108
Écus : 933
Date d'inscription : 22/07/2014
Localisation : ...

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier n°1: Elémentaliste
Niveau: 14

MessageSujet: Re: Sly, le chasseur de prime embrumé   Sam 22 Aoû - 20:25

Validé avec un niveau 8, bienvenue sur Aëla Sir Raton o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sly

avatar

Messages : 27
Écus : 916
Date d'inscription : 17/07/2015

Feuille de personnage
Race: Animal
Métier n°1: Chasseur
Niveau:

MessageSujet: Re: Sly, le chasseur de prime embrumé   Sam 22 Aoû - 21:16

Merci bien !

_________________

Nanuuq, grand ours du Nord au pelage d'éther,
Toi qui supervise tous les chasseurs de ces Terres,
Nous nous inclinons avec respect devant toi.
Protèges nous, comme nous protégeons toutes lois,
Juges nous avec sagesse et bienveillance,
Bénis notre chasse et porte nous abondance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sly, le chasseur de prime embrumé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sly, le chasseur de prime embrumé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma perruche de 2 ans ne sais pas voler... et elle déprime...
» filamenteuses!petite déprime du soir
» Border Collie de 6 ans déprime à la SPA
» Tit coup de déprime...
» Mon copain déprime, je ne sais plus quoi faire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Aëla :: Préambule :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: