forum de rp médiévale fantastique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Kin 2] (Solo) Un voyage bien mouvementé ! [TERMINÉ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kin horishy

avatar

Messages : 26
Écus : 1214
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans un village de pécheurs

Feuille de personnage
Race: Hybride
Métier n°1: Illusionniste
Niveau: 6

MessageSujet: [Kin 2] (Solo) Un voyage bien mouvementé ! [TERMINÉ]   Mer 8 Aoû - 10:30

Voici déjà quelques minutes qu'un silence de mort c'était installé .L'homme avait appareillé son navire alors qu'il était à peine remit de ces blessures .
Alors que nous commençâmes  à nous éloigné du rivage ,le marin commança à entonné un chant .Bien trop concentrer à regarder cette île où j'avais vécu mon enfance ,
je n'entendit guère la chanson. Le voyage allait être rude et une légère peur s'empara de moi pendant quelques instants , étais-je seulement près pour ce si grand voyage ?

Alors le vieil homme prit la parole : Vous comptez voyager seul ?

- Non j'ai mon ami Kint avec qui je ne me sépare jamais ... Kint ! Et merde ! Je l'ai oublié , je suis stupide ou quoi ! Ecoutez ,je dois retourner sur mon île ,seulement pour quelques secondes ,s'il vous plait !

- Je regrette mais le vent ne nous permettra pas de le faire ,pourquoi ,que ce passe t'il ? me demanda t'il inquiet de ma réaction soudaine.

Après quelques secondes de silence ,je répondis : Non rien ... Excusez moi ...

L'humain sembla me regardait de façon étrange mais cela m'importais peu ,j'étais stupide ,comment avais-je pu laissé mon compagnon de voyage de cette manière ? Il retournera sûrement à notre foyer
mais il était clair que je venais de l'abandonner et je ne me le pardonnerais jamais . Après une longue heure à réfléchir face aux vagues infinies  je réussi à me dire que c'était mieux d'une quelconque
manière. Cette aventure allée être dangeureuse et Kint en aurait souffert d'une manière ou d'une autre. Il était maintenant question d'aller de l'avant et de laisser cette ancienne vie derrière moi.
Ca serait la première fois que je partirai sans Kint, lui qui m'avait tant aidé par le passé... Je n'était pas digne de sa confiance.

Le reste de la journée fila à une vitesse folle, et la nuit vint bientôt sans que je m'en rende compte. Alors que j'étais couché sur le pont, admiratif d'un ciel si étoilé, le capitaine m'invita doucement à aller
dans les quartiers de repos du navire. Avant de descendre, je me retournai et lui demandai :

- Je ne vous ai jamais demandé mais comment vous appelez vous ?

- Vous pouvez m'appeler Jack, Jack Spyro.

Je remerciai Jack et partis me coucher en trainant des pieds. Cette journée avait été éprouvante autant physiquement que mentalement et je sentait que ce n'était pas finis.

Je fus réveillé par un bruit assez sourd qui me laissa penser à des vagues contre les parois du bateau. En effet quand je sortis de mes quartiers et jusqu'à ce que je rejoignis le pont, je sentis le bateau tanguer de gauche à droite.
Je manqua aussi de me cogner violemment contre un des gros tonneaux de marchandises qui décoré l'intérieur du navire. Et quand je sortis rejoindre le capitaine Jack Spyro, je sentis que même lui ne passé pas un très bon moment au pilotage.
Il me fit un signe de tête en guise de salut et se reconcentra sur la trajectoire que prenait son bateau. Je commençai à regarder mon entourage alors et je compris pourquoi tout ceci était en train de ce passer. Des vagues de plusieurs mêtres arrivées sur nous et
je crois même que certains nuages envoyé des éclairs menaçants. C'était une vraie tempête !  A plusieurs reprises, je dû tomber au sol pour reprendre mon équilibre et je n'étais au bout de mes surprises.

Devant moi se dessinait une immense tornade, prête à nous couler. Je regardai tout cela bêtement en me demandant si j'allais seulement survivre quand le capitaine Jack me coupa dans mes réflexions :

- Sans vouloir vous bousculer, j'aurais bien besoin d'un coup de main ! Prenez la barre pendant que j'aille plier cette voile ! Dit-il en me la montrant du doigt.

Je pris l'énorme gouvernail en main mais je n'avais pas l'impression d'en mener bien large. La tempête décidait de la direction même quand j'essayais tant bien que mal de changer la direction du navire.
L'homme revint alors en me faisant signe de lui redonner la barre. Il était clair que je ne serais jamais un grand marin ! Alors que pendant quelques minutes mon seul but était de tenir debout, une mélodie commença à flotter dans l'air.
Je regardai le vieil homme et lui dit :

-Vous ne pensez pas que ce n'est pas vraiment le moment de chanter ?!

-Mais ce n'est pas moi ! dit-il avec un air aussi perturbé que moi.

Il n'était plus question d'une blague, Jack lui aussi semblait l'entendre et même savoir d'où cela pouvait venir. C'était si étrange et à la fois si agréable à écouté, on avait l'impression de flottait. Et cette mélodie... Elle résonnait dans mon crâne comme si elle venait
de partout en même temps... Jack vint alors me sortir de cette transe dans laquelle j'étais depuis quelques minutes :

- Faites attention ! Je crois qu.. que ce sont des sirènes... Vous ne devez pas les écouter ! Selon les légendes, leurs voix permettent d'envoûter n'importe quel personne. On doit trouver un moyen de s'enfuir !

Mais comment s'enfuir quand on est au milieu de l'océan ? C'était la seule question que je me posais. Si il disait la vérité, nous serions bientôt mort noyé par d'immondes légendes...
Je n'avais lu que très peu de livre sur ces légendes et la pluparts racontaient que les personnes ayant rencontré des sirènes n'en ressortaient jamais vivantes. Tout d'un coup, une masse noir passa rapidement au dessus de moi, puis plusieurs. Plus elles passaient et plus je pouvais les voir
distinctement. C'était immonde, les sirène n'était pas du tout comme décrites dans les livres. Leur corps était d'un noir monstrueux et leur tête... Elles avait des écaille sur tout leur visage et leurs yeux était d'un vert tueur. Leurs dents étaient pointues sûrement pour déchiqueter leurs proies.
J'étais tellement terrifié et mes jambes tremblaient. Je vis que Jack était dans le même état que moi, mais il fallait agir ! Alors je pris la parole :

-Jack ! Je sais que vous avait peur mais écoutez moi ! Les sirènes doivent bien avoir un point faible, non ?!

-Sincèrement je n'ai pas l'équipement pour produire assez de feu et seul la magie pourrait nous faire créer de l'électricité ! Je suis navré Kin mais nous sommes condamnés !

C'était un impensable pour moi. Je n'avais même pas commencé réellement mon voyage et j'allais déjà mourir ?! Ou sinon je pouvais essayer de les effrayer, mais la magie que cela allait me demander aller sûrement me tuer ou me laisser de graves séquelles. Tampis, je devais d'essayer, au moins pour sauver Jack.
J'avais déjà fait apparaitre des flammes étant plus jeunes mais là il me faudrait une grande quantité. Je commençai à me concentrer... Je me devais d'essayer. J'imaginai un mur de flamme, un gigantesque mur de flamme brûlant. Il était impossible à éteindre, il devait l'être... Je forçai sur mon esprit et je sentis du sang couler de mon nez.
Pas grave, je devais continuer. Mon mur était invincible, je devais y croire. Je lança un cri de douleur et jeta l'image que j'avais de mon mur en flamme à toutes les personnes autour de moi. La seule chose dont je me souvienne après cela et le visage au-dessus de moi de Jack qui semblait crier et puis plus rien.

_________________
Où que l'on soit, notre vraie personnalité fais toujours surface
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Kin 2] (Solo) Un voyage bien mouvementé ! [TERMINÉ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est le materiel minimum pour un voyage autonome en solo
» Comment charger son sac à dos
» Besoin d'info pour bien préparer mon voyage.
» Quoi savoir pour bien préparer son voyage!!
» Bon voyage Christine !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Aëla :: Le monde d'Aëla :: Océans et mers-
Sauter vers: